L'origine des Constellations familiales

Depuis des siècles, des sociétés traditionnelles du Moyen-Orient, d'Inde ou encore d'Afrique, utilisent la méditation et les mouvements spontanés du corps pour extérioriser des mal-êtres et les résoudre.

 

 

Illustration des mouvements thérapeutiques de la tradition des Derviches Hakim en Afghanistan

(Pour en savoir plus : interview d'Idris Lahore, philosophe et psycho-anthropologue)

 

 

Les Constellations familiales, qui s'inscrivent dans la lignée de ces disciplines ancestrales, ont connu ces dernières années une avancée considérable, grâce aux recherches et au travail de Bert Hellinger.

 

 

Qui est Bert Hellinger ?

 

 

 

 

" Ce que l'on rejette enchaîne et poursuit,

ce que l'on aime rend libre. "

Bert Hellinger

 

Né en 1925 en Allemagne, ancien prêtre chrétien et directeur d’école en Afrique du Sud pendant seize ans, Bert Hellinger se dirige vers le domaine thérapeutique. Il se forme à la psychanalyse tout en faisant un travail psychanalytique sur lui-même. Il voyage ensuite aux États-Unis, où il expérimente de nombreuses autres méthodes (la thérapie primale d’Arthur Janov, l’Analyse Transactionnelle d’Eric Berne et l’hypnose Eriksonienne).

 

De retour en Europe, il rencontre et travaille avec Thea Schoenfelder, une thérapeute allemande, qui aura une influence déterminante dans la suite de son parcours. C’est en effet avec cette professionnelle qu’il expérimente pour la première fois l’approche des constellations familiales. Il poursuit alors les recherches dans ce domaine, affine sa propre méthode, et fait une découverte essentielle :

 

Nous adoptons inconsciemment des comportements particuliers, afin de mettre en lumière des évènements non résolus dans le passé familial ou encore des membres exclus de la famille.

 

Il découvre ainsi l'impact de la mémoire familiale transgénérationnelle sur notre vie quotidienne. Il met alors au point sa propre technique dans les années 1980 :

 

« Les Constellations familiales selon Bert Hellinger ».

 

Bert Hellinger n'a donc pas fondé les bases des constellations familiales, mais il a contribué considérablement à leur développement et leur diffusion dans presque tous les pays du monde.

 

C’est également le premier à faire confiance aux mouvements spontanés du corps dans les constellations. Cette évolution permet à l'animateur d'être le plus neutre possible dans le déroulement d'une séance et de rester dans les perceptions du corps, sans intention ni interprétation. Cela permet de respecter la justesse de chaque constellation. 

 

 

L’élaboration de ce processus a pris plus de vingt ans à Bert Hellinger. Il continue aujourd’hui à faire évoluer cette pratique, en laissant toujours davantage le mouvement et l’intuition guider la solution.

 

Voir : Comment se déroule une séance ?